AAC : Faire connaître les mondes en découverte

Strasbourg, 14, 15, 16 octobre 2019

Envoi des propositions de communication : Résumé d’une page, soit 500 mots environ, 3 à 5 mots-clefs, un bref CV, à envoyer pour le 31 janvier 2019, à l’adresse suivante : colloque-mondes-en-decouverte@bnu.fr

La Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg (BNU), le Laboratoire SAGE (UMR 7363, Université de Strasbourg-CNRS), l’Equipe d’accueil Mondes germaniques et nord-européens (EA 1341, Université de Strasbourg) et le Laboratoire CESSMA (UMR 245, Université Paris-Diderot-IRD-INALCO) organisent un colloque international pluridisciplinaire sur le porter-à-connaissance des mondes en découverte, que celui-ci se fasse par l’intermédiaire de cartes ou d’autres médias.

Le colloque fait partie des manifestations scientifiques accompagnant l’exposition “Hors du monde ; la carte et l’imaginaire”, organisée par la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg (BNU) du 17 mai au 20 octobre 2019.

Pour le texte en entier, voir le lien-ci.

Résumé

Le colloque propose de réfléchir aux processus par lesquels les mondes en découverte sont portés à la connaissance d’un public plus ou moins large. Les explorations novatrices ont depuis longtemps fait l’objet de formes de médiatisation, avec des filtres qui ont laissé une large place à la fiction, au merveilleux et aux stratégies des acteurs. Les supports ont considérablement changé au fil du temps : récits oraux ou écrits, cartes, images de toutes sortes, et plus récemment photographies, films, reportages, télévision, Internet…  Désormais, la découverte ne se limite plus à l’espace terrestre. Elle se déploie dans l’univers sidéral, mais aussi dans les espaces de fiction qui, à travers les mythes, l’art, la littérature et les contes philosophiques, n’ont jamais été absents des mondes en découverte. Ces univers nouvellement explorés ou inventés sont aussi des “mondes en découverte”, qui aident à populariser les nouvelles technologies et que le colloque prendra en compte.

Le colloque s’intéresse au processus de la découverte au sein de la société qui prend l’initiative de celle-ci, aux liens entre découvreurs et médias, aux mécanismes de transmission par les médias, aux effets sociétaux de la médiatisation des découvertes.

Les contributions peuvent relever de disciplines variées : géographie, histoire, sociologie, littérature, sciences politiques, etc. La réflexion n’est limitée à aucune période de l’histoire et à aucun lieu.

 

Abstract

Make the worlds in discovery known

The symposium addresses the process by which the worlds in discovery are brought to the knowledge of a more or less wide audience. Innovative explorations have long been the subject of media, with filters that have given some place to fiction, to fantasy and to the actors’ strategies. Media have changed dramatically over time: oral narratives or writings, maps, images of all kinds and more recently photographs, films, reports, television, the Internet… Today, discovery is not limited to the terrestrial space. It spreads into the sidereal universe, but also into spaces of fiction that, through myths, art, literature and philosophical tales, have never been absent from the worlds in discovery. These newly explored or invented universes are also “worlds in discovery”, which help to popularize the new technologies and which the symposium will take into account.

The conference will focus on the process of discovery in its social context, the links between discoverers and media, the mechanisms of transmission by the media, the societal effects of media coverage of discoveries.

The contributions can be of various disciplines, geography, history, sociology, literature, political science, etc. Reflection is not limited to any specific period of history or place of discovery.

Comments are closed.

Post Navigation