Invitation au colloque : Mythology and “Nation Building”

Vous êtes cordialement invités au colloque international Mythology and “Nation Building” qui se tiendra du 26 au 27 janvier 2017 en Sorbonne (1, rue Victor Cousin 75005 Paris).logo

Description : Le colloque souhaite apporter de nouvelles perspectives sur le rôle des mythologies préchrétiennes dans la formation des communautés nationales au XIXème siècle en Europe dans les espaces nordiques, germaniques et néerlandophones.

Programme du colloque : Mythology and “Nation Building”

Plus d’information et inscription sur la page web du colloque : http://grundtvigcenteret.au.dk/nyheder-og-arrangementer/arrangementer/vis/artikel/mythology-and-nation-building-nfs-grundtvig-and-his-contemporaries/

Colloque organisé par Pierre-Brice Stahl (Université Paris-Sorbonne) et Sophie Bønding (Université d’Aarhus). Avec le soutien du Centre d’étude Grundtvig, du département d’histoire des religions de l’Université d’Aarhus, de l’université Paris-Sorbonne (EA REIGENN, Conseil Scientifique).

Rencontre : Paris, la ville comme miroir

Paris, la ville comme miroir. Photographie et philosophie de la rue

Lundi 14 novembre 2016 à 19h30 à la Maison des Étudiants Suédois Nous vous convions à une soirée en compagnie de l’écrivain suédois Ulf Peter Hallberg et du photographe italien Giampiero Assumma. Seront aussi présents Jan Stolpe, traducteur, et Sylvain Briens, professeur d’études scandinaves à l’université Paris-Sorbonne.

Plus de renseignement : Paris, la ville comme miroir

Présentation de Poétocratie, lundi 7 novembre en Sorbonne

A l’occasion de la sortie du livre Poétocratie. Les écrivains à l’avant-garde du modèle suédois (http://www.ithaque-editions.fr/hc010), Jean-François Battail, Sylvain Briens et Martin Kylhammar présenteront leur ouvrage en Sorbonne, à l’amphithéâtre Richelieu lundi 7 novembre à 17h00.

La rencontre sera suivie d’une signature à la libraire La Compagnie (58, rue des écoles) à partir de 18h15. Les éditions Ithaque seront heureux de vous inviter à boire un verre à l’issue de la rencontre.

Réservation obligatoire : sylvain.briens@gmail.com

Plus de renseignement : Poetocratie

Publication : Poétocratie de Sylvain Briens et Martin Kylhammar

Sylvain Briens et Martin Kylhammar annoncent la parution de leur livre : Poétocratie, Les écrivains à l’avant-garde du modèle suédois.

Présentation de l’éditeur : 76269

Le “modèle suédois” est devenu une référence dans les débats de politiques sociales et éducatives en Europe. Tout au long du XXe siècle, des controverses et des polémiques en ont dessiné les contours, fixé les ambitions, précisé les limites. Mais sait-on le rôle qu’ont joué les écrivains suédois dans sa formulation et sa mise en oeuvre ? A-t-on jamais pris la mesure de cette “poétocratie” dans la quête d’une société meilleure ? August Strindberg, les prix Nobel Verner von Heidenstam et Tomas Tranströmer, ainsi que Stieg Larsson, l’auteur de Millenium, sont au centre de cette enquête sur la place de la littérature dans la définition des normes de la vie publique et de l’éthique individuelle.
Ils forment, avec d’autres écrivains scandinaves que ce livre croise par dizaines, un véritable “think tank” progressiste, démocrate, écologiste et cosmopolite.

Sylvain Briens et Martin Kylhammar, Poétocratie, Les écrivains à l’avant-garde du modèle suédois, Les Editions d’Ithaque, 2016. 384 p. ISBN 9782916120720. 28,00 EUR

Url de référence : http://www.ithaque-editions.fr/hc010

Colloque : Georges Dumézil, 30 ans après…

Vous êtes cordialement invités au colloque international « Georges Dumézil, 30 ans après… » qui aura lieu les 23, 24 et 25 novembre 2016 à Paris, 17 rue de la Sorbonne (5e).

dumezil_affiche1_bok_academie

Le 23 novembre de 9 h à 18 h en salle J636
Le 24 novembre de 9 h à 18 h en Salle des Actes
Le 25 novembre de 9 h à 14 h en salle J636 et de 16 h à 18 h en Salle des Actes.
 
Entrée libre

Pour plus de renseignement : Colloque Dumézil
Liste des présentations : Présentations colloque Dumézil

Appel à contributions. Nordiques n. 34 : Tensions et coopérations

Appel à contributions

Nordiques n.34 – fin 2017

Thème: Tensions et coopérations. – La Baltique orientale comme zone frontière.

Depuis la construction de Saint-Pétersbourg au début du 18e siècle, la Baltique orientale est un des théâtres les plus actifs des relations complexes existant entre la puissance russe et le reste de l’Europe. Cette zone-frontière est tout d’abord un terrain d’affrontement et de tensions. Le retour récent de la Russie à une politique de puissance tous azimuts a entrainé un regain de tensions dans la région, ramenant à la surface le souvenir de tensions passées. Mais la Baltique est aussi un lieu de coopérations, une zone maritime où les conflits coexistent souvent avec des formes étatiques ou non-étatiques de coexistence, de cogestion, de partage, de passages des frontières.

Le but de ce numéro est de mettre en avant certains aspects, conflictuels ou coopératifs, de cette zone-frontière au cours du 20e siècle et jusqu’à nos jours. Nous nous concentrerons sur des cas précis, dans le but d’éclairer le lecteur sur les développements actuels et sur leurs racines historiques.

Nous sommes en particulier intéressés par les aspects suivants :

. Coopérations artistiques, scientifiques, environnementales ou humanitaires entre les pays de la Baltique orientale (Russie, Finlande, Pays Baltes, Pologne, Suède…)

. Organisations internationales en Baltique orientale

. Aspects stratégiques et planification militaire

. Approches transnationales, coopérations mais aussi trafics, activités illégales, contrebande

Nous attendons vos propositions et prises de contact par email à l’adresse suivante : loucle@utu.fi  La date limite de remise des textes (max. 40 000 signes) est au 1er mai 2017. Les instructions aux auteurs se trouvent sur le site de Nordiques.

Par ailleurs, la revue est toujours à la recherche de compte-rendus de lecture et de varias sur des sujets liées aux pays nordiques.

Soutenance de thèse de Laurent Di Filippo : Du mythe au jeu

Laurent Di Filippo soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés : Du mythe au jeu. Approche anthropo-communicationnelle du Nord. Des récits médiévaux scandinaves au MMORPG Age of Conan: Hyborian Adventures

Co-tutelle avec l’université « Université de Bâle » (SUISSE) ; Sciences de l’information et de la communication (CREM) ; Études scandinaves (Seminar für Nordistik). Soutenance prévue le vendredi 04 novembre 2016 à 14h30 Lieu : Ile du Saulcy CS 60228 57045 Metz Cedex 01 salle des conseils

Composition du jury proposé :

M. Jacques WALTER Université de Lorraine Directeur de these
M. Jürg GLAUSER Universität Basel CoDirecteur de these
M. David DOUYèRE Université François Rabelais de Tours Examinateur
Mme Anne BESSON Université d’Artois Examinateur
Mme Marie-Pierre FOURQUET-COURBET Université d’Aix-Marseille Rapporteur
Mme Maude BONENFANT UQAM – Université du Québec à Montréal Rapporteur
M. Jürgen MOHN Universität Basel Examinateur


Résumé :

Un rhinocéros Berserker, des hordes de Vanir déferlant sur la Cimmérie, le fils d’Ymir emprisonné… les références aux récits médiévaux scandinaves couramment désignés par les termes « mythes nordiques » sont nombreuses dans le jeu de rôle en ligne massivement multi-joueurs Age of Conan: Hyborian Adventures. Mais, comment des éléments issus de sources presque millénaires sont-ils devenus des composantes d’une production vidéoludique contemporaine ? À partir de ce cas d’étude, l’auteur de ce travail s’intéresse, de façon plus générale, aux phénomènes culturels et à leurs dynamiques à travers leurs processus de transmission, de manifestation et d’appropriation. Pour ce faire, il s’appuie sur une démarche qualitative et empirique à la croisée des Sciences de l’information et de la communication et des Études scandinaves afin de développer une approche anthropo-communicationnelle, fortement imprégnée par les travaux en Anthropologie. Celle-ci se fonde sur une méthodologie à la fois linguistique, socio-historique, d’observation participante sur le temps long et un suivi de veille sur le temps très long. Elle permet de constater que, des manuscrits médiévaux aux jeux vidéo en ligne, en passant par la littérature de fantasy américaine des années 1930, le sens donné aux références aux ressources culturelles du passé est sans cesse transformé et construit en fonction de la situation dans laquelle elles sont manifestées. Ces dynamiques culturelles s’inscrivent alors au cœur de la problématique du changement et de la permanence et mettent en lumière les constructions d’un imaginaire du commun tout en remettant au centre de la réflexion le travail des acteurs.

Mots-clés : communication,études scandinaves,culture,anthropologie,mythes,jeu

Soutenance de thèse de Simon Lebouteiller : Faire la paix dans la Scandinavie médiévale

Faire la paix dans la Scandinavie médiévale. Recherche sur les formes de pacification et les rituels de paix dans le monde scandinave au Moyen Âge (VIIIe-XIIIe siècle)
 —
La soutenance de thèse de Simon Lebouteiller aura lieu le 21 octobre 2016 à 14h00 à l’Université de Caen Normandie (Amphithéâtre de la MRSH, Campus 1), devant un jury composé de :
 —
  • M. Sverre Bagge, professeur, Université de Bergen (rapporteur)
  • M. Pierre Bauduin, professeur, Université de Caen Normandie (directeur de thèse)
  • Mme Geneviève Bührer-Thierry, professeure, Université Panthéon-Sorbonne (examinateur)
  • M. François Émion, maître de conférences, Université Paris-Sorbonne (examinateur)
  • M. Jean-Marie Maillefer, professeur, Université Paris-Sorbonne (codirecteur de thèse)
  • M. Jean-Marie Moeglin, professeur, Université Paris-Sorbonne ; directeur de recherche, EPHE (rapporteur)

faire-part-soutenance-simon-lebouteiller-001

Résumé :
Entre le VIIIᵉ et le XIIIᵉ siècle, les élites guerrières et aristocratiques scandinaves ont été impliquées dans une multitude de conflits. On a par exemple assisté en Scandinavie à un essor des monarchies nationales qui a suscité l’opposition des autorités locales ou des rivalités pour l’accession au pouvoir. De même, cette période a vu l’affirmation des Scandinaves en Europe, notamment dans le cadre de l’expansion viking, et a ainsi été marquée par nombre d’affrontements dans les différentes régions où ils ont été actifs. Dans cette thèse, nous nous intéressons à un versant particulier de ces conflits : les processus ayant amené à leur résolution et au maintien de rapports pacifiés entre les anciens adversaires. Il s’agit en premier lieu d’examiner les rituels et les techniques diplomatiques employés par les élites scandinaves lors des négociations de paix et de la conclusion des accords : envois de messagers et d’ambassades, intervention d’intermédiaires, cadre spatial des négociations et des rencontres, remises d’otages, échanges de serments, etc. Ici, une place importante est accordée aux variations et aux évolutions de ces techniques de pacification, ainsi qu’aux conséquences de la christianisation et du développement du pouvoir royal sur la nature des pratiques diplomatiques. De même, nous nous intéressons à la représentation de la paix et des modes de pacification, ainsi qu’à ses enjeux, dans la littérature scandinave, en particulier dans l’historiographie, les sagas islandaises, la poésie scaldique ou encore les Eddas.