Écrire l’Europe 2015 : Steinunn Sigurðardóttir

AFF-ECRIRE EUROPE v4Qu’est-ce que l’Europe ? Comment la penser au-delà des slogans ? Pour répondre à ces questions, Strasbourg et son université, laboratoires de l’expérience européenne, donnent la parole à des penseurs et à des créateurs dont le parcours enjambe les frontières.
Pour cette première session, nous accueillons la romancière et poétesse islandaise Steinunn Sigurðardóttir, nomade et polyglotte, dont l’œuvre (publiée en français chez Flammarion et Héloïse d’Ormesson) est irriguée par de longs séjours dans plusieurs pays d’Europe ainsi qu’aux États-Unis et au Japon.

Le projet s’articule selon deux axes principaux : une série de conférences de l’écrivain en résidence à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, et un atelier de creative writing à destination d’une vingtaine d’étudiants venus de tous les horizons pouvant donner lieu à une publication sous forme de livre.

Le programme de résidences d’écrivains « Écrire l’Europe » est porté, à l’initiative du département d’Études scandinaves, par la faculté de Langues et Cultures étrangères et le Service Universitaire de l’Action Culturelle de l’Université de Strasbourg en partenariat avec la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg. Ce projet vise à susciter et promouvoir le débat au sein de l’Université de Strasbourg mais aussi des institutions européennes et parmi le public strasbourgeois autour des enjeux de la culture européenne contemporaine

Dates et sujets des conférences :

17/2/15, 18-20 h, : Reading the lines.  Literally Godot. (En anglais)
03/3/15, 18-20 h : Deux orphelins, frères improbables: Hans Castorp et Olafur Karason. (En français)
17/3/15, 18-20 h : Le superbe enfer d’Edith Södergran (En anglais)
7/4/15, 18-20 h : Alexandre Papadiamantis. Moine féministe. Réflexions sur La Tueuse (En français)

Lieu: Strasbourg, BNU, salle du conseil

Site de l’événement : http://ecrire-europe.unistra.fr/

Comments are closed.

Post Navigation