CURRENT CALL FOR PAPERS : ROMANTIK – : Journal for the Study of Romanticisms, vol. 6

ROMANTIK: Journal for the Study of Romanticisms, vol. 6

CURRENT CALL FOR PAPERS

The forthcoming issue welcome all article submissions that fit within the general scope of the journal. For submission guidelines, see  http://www.romantikstudier.dk/da/romantik/

DEADLINE: 1 March 2017 (full articles)

Questions and article suggestions based on abstracts may be directed to Robert W. Rix (rjrix@hum.ku.dk).

Journal information

Romantik : Journal for the Study of Romanticisms is the annual journal of the Nordic Association of Romantic Studies. Romantik is a multi-disciplinary journal dedicated to the study of romantic modes of thought. The articles, employing the English language, range over the full variety of cultural practices, including the written word, visual arts, history, philosophy, religion, and theatre during the romantic period (c. 1780-1840). But we also welcome contributions to the discussion of pre- or post-romantic representations. Since the romantic era was characterized by an emphasis on the vernacular, the title of journal has been chosen to reflect the Germanic root of the word. We emphasize that the journal is interested in all European romanticisms – and not least the connections and disconnections between them – hence, the use of the plural in the subtitle. Romantik is a double blind peer-reviewed journal, published once a year. The journal promotes innovative research across disciplinary borders. It aims to advance new historical discoveries, forward-looking theoretical insights and cutting-edge methodological approaches. The journal will occasionally send out calls for papers on a particular theme. The articles will be collected in thematic’special issues’ that are intended to provide a space for focused attention on a current, developing or important area of study. Each issue contains a review section, where we draw special attention to works published in the Nordic countries, as well as exhibitions with relevance to Romanticism.

Editors (2016) :
Robert W. Rix, Copenhagen University (Main editorial contact)
Karina Lykke Grand, Aarhus University
Lis Møller, Aarhus University
Anna Lena Sandberg, University of Copenhagen
Knut Ljøgodt, Northern Norway Art Museum, Tromsø (Nordic guest editor, vol. 05, 2016)
Cian Duffy, Lund University
Elisabeth Oxfeldt, University of Oslo
Thor Mednick, Toledo University
Ilona Pikkanen, Tampere University

Advisory Board :
Charles Armstrong, University of Bergen
Jacob Bøggild, University of Southern Denmark, Odense
David Fairer, University of Leeds
Karin Hoff, Georg-August- Universität Göttingen
Stephan Michael Schröder, University of Cologne
David Jackson, University of Leeds
Christoph Bode, LMU München
Carmen Casaliggi, Cardiff Metropolitan University
Gunilla Hermansson, University of Gothenburg

 

Sauvé !

affiche-sauveTraduite pour la première fois en français par Corinne François-Denève (L’avant-Scène théâtre, collection Quatre Vents Classique, 2016), la pièce Sauvé fera l’objet d’une lecture à la Bibliothèque Nordique le 5 décembre 2016, à 18 h 15.  La lecture sera dirigée par Benoit Lepecq.

Stockholm, fin du XIXe siècle. Dans un foyer de la moyenne bourgeoisie, Viola, la vingtaine, est depuis cinq ans l’épouse soumise d’Oscar, un employé de banque jouisseur et joueur. Sous leur toit règne en maître la mère d’Oscar, la « femme du recteur », qui a investi la maison. Résignée, Viola ne vit que pour son fils, Alf, un petit garçon à la santé fragile. La « maison de poupée » de Viola est ébranlée quand on apprend qu’Oscar doit rembourser une dette de jeu, et qu’il n’a pas d’argent. Et si Viola en avait, elle ? Pourrait-elle reprendre le pouvoir et s’émanciper de la domination masculine?

Joué pour la première fois en 1882, Sauvé est considéré comme la « réplique » féminine et féministe à Une maison de poupée d’Henrik Ibsen.

Distribution : Pierre Duprat (Oscar), Benoit Lepecq (Milde), Marion Malenfant (Viola), Fabienne Périneau (la femme du recteur), Joffrey Roggeman (Nils).

La lecture sera suivie d’un verre de l’amitié.

Pour réserver: mail à bsgnordique@univ-paris3.fr ou téléphone: 01.44.41.97.50.

La bibliothèque nordique se trouve 6, rue Valette 75005 Paris. Accès : RER B Luxembourg, métro Maubert-Mutualité, bus 84 et 89 Panthéon.

Un évènement proposé par la Bibliothèque Nordique et la Compagnie Benoit Lepecq, avec le soutien du CHCSC et d’Affären

Lancement de l’ouvrage « Poétocratie » à la Librairie l’Acacia le 25 novembre 2016

À l’occasion du lancement de l’ouvrage Poétocratie,

venez rencontrer les auteurs, SYLVAIN BRIENS, MARTIN KYLHAMMAR
et JEAN-FRANÇOIS BATTAIL, en compagnie du journaliste suédois CHRISTIAN CATOMÉRIS, pour un débat sur la contribution des écrivains et la place de la littérature dans la définition des normes de la vie publique et de l’éthique individuelle.

à la Librairie l’Acacia
le 25 novembre à 18h30
entrée libre

affiche-poeto-acacia2-001

 

 

Call for papers : Old Norse Myth and völkisch Ideology

CALL FOR PAPERS—Deadline January 31, 2017

Old Norse Myth and völkisch Ideology

September 6 – 8, 2017

Abstract: Myth has long been an object of scrutiny for scholars of Old Norse language, literature and culture. For many of our forebears, myth, because it dealt with Odin and co., gave access to the pre-Christian religion and so represented an important tool to recover the ancient Germanic worldview, social structure, or mentalité. Such a project, however, poses at least three problems. First, it implies an essentialization of the category through a definition in terms of contents; second, it disregards the historical context of the texts themselves; third, it opens the door to the projection of one’s fancy on what is – historically speaking – essentially a blank slate.

Filling in the gaps in such a way amounts to little else than ideological work. Interestingly, a number of scholars beginning with Roland Barthes have sought to re-conceptualize myth as a variety of ideology. Drawing from these insights, the proposed conference will pursue two aims. The first will be to evaluate critically specific scholarly productions on Old Norse myth focusing on the subtexts embedded within them (For an example of such critical work, see B. Lincoln, “Rewriting the German War God”, History of Religions, 37 (1998), pp. 187-208). The second will be to focus on contemporary uses of Old Norse myths outside the Academy, whether in literature (e.g. J.R.R. Tolkien, George R.R. Martin) or in new religious movements (e.g. Ásatrú, Heathenry). The aim of the conference is thus to create a wide-ranging, critical discussion on the political dimension of Old Norse myth in academic and popular contexts.

Topics to be considered (examples):

  • Ideological subtexts in scholarship on Old Norse myth
  • The völkisch context of scholarly production on Old Norse myth
  • Uses of Old Norse myth in contemporary literature
  • Old Norse myth in new religious movements

Call for papers: In order to encourage young scholars to participate, we invite submissions from graduate and post-doctoral students in the field on Old Norse studies, religious studies, medieval history, textual/literary studies.
Abstracts of no longer than 300 words, along with a CV, should be sent before January 31, 2017 to: lukas.roesli@unibas.ch and/or nicolas.meylan.2@unil.ch

General information: The conference will be held at Landgut Castelen, Giebenacherstrasse 9, 4302 Augst, Switzerland. Keynote speakers will be given 45 minutes; other speakers will be given 30 minutes each. Every presentation will be followed by a 15-minute discussion.

Keynote Speakers: Confirmed keynote speakers are Prof. Ingrid Tomkowiak (University of Zürich, Institut für Sozialanthropologie und Empirische Kulturwissenschaft), Prof Julia Zernack (Goethe Universität Frankfurt a.M., Institut für Skandinavistik), and Prof. Horst Junginger (Universität Leipzig, Dept. for the Study of Religion).

Information/Contact: lukas.roesli@unibas.ch; nicolas.meylan.2@unil.ch

There will be no registration fees.

Le(s) Nord de Xavier Marmier : Programme de la première journée, Paris, 18 novembre 2016

 

Le(s) Nord de Xavier Marmier

Programme de la première journée,

Paris, 18 novembre 2016

 

Sorbonne salle J636 (troisième étage de l’escalier G, dit escalier de la Présidence ; accès par le 1 rue Victor Cousin ou par le 54 rue Saint-Jacques)

 

9h00 : Accueil des participants et du public

9h15: Alessandra Orlandini Carcreff (docteure de l’Université Paris-Sorbonne) : « La Finlande de Xavier Marmier »

9h45 : Alain Guyot (Université de Lorraine) : « L’impossible Nord de Xavier Marmier »

10h30 – 11h : Pause café

11h15 : Margot Damiens (Université Paris-Sorbonne et Université Ernst-Moritz-Arndt de Greifswald) : « Xavier Marmier et l’imagerie allemande dans les récits de voyage sur le Nord »

11h45 : Anne Marle Kolle (Université Paris-Sorbonne) : « Un aspect des romantismes de Xavier Marmier et Ludwig Tieck : un même message politico-religieux au regard de l’Histoire »

12h30 – 14h : Déjeuner

14h15 : Marie Mossé (Université de Lorraine et Université du Québec à Montréal) : « Le cratère et la fleur : destinées littéraires de l’Islande dans les récits de voyage de Xavier Marmier et de ses héritiers »

14h45 : Tristan Mauffrey (Université Paris-Diderot) : « Une idée du Nord empreinte d’hellénisme : la référence grecque dans le regard porté par Xavier Marmier sur la littérature islandaise »

15h30 – 16h00 : Pause café

16h15 : Gaëlle Reneteaud-Metzger (Université Paris-Sorbonne) : « Le paradoxe de la lumière du Nord dans l’œuvre de Xavier Marmier »

16h45 : Discussion et fin de la 1ère journée

 

La deuxième journée se tiendra à Lausanne le 31 mars 2017

Renseignements : gaelle.reneteaud@gmail.com et cyrille.francois@unil.ch

 

Avec le soutien de :

-L’EA 5356 REIGENN

-L’Université Paris IV Paris-Sorbonne

-L’Université de Lausanne (EFLE et Centre de traduction littéraire)

-L’UFR d’Études Germaniques et Nordiques, Paris IV Paris-Sorbonne

-L’UFR de Littératures Comparées, Paris IV Paris-Sorbonne

Deshima, revue d’histoire globale des pays du Nord

Conférence : Bodil Marie Stavning Thomsen (Aarhus)

Lars von Trier’s renewal of film 1984-2014

10 novembre 2016, 12-14h, Université de Strasbourg, bât. platane, salle A12.

The paper will concentrate on the Trier’s filmic compositions and how they have affected audiences worldwide. Examples will show how Trier’s focus on haptic details at the surface of the image creates physical forms of affective involvement. Trier has experimented with various media-form to create macro- or micro-perceptible shocks that has furthered new questions on ethics in relation to sense and perception.

Soutenance de thèse de Sarah Harchaoui

Pratiques stylistiques hétérogènes. Analyse et réception des discours en milieu urbain contemporain norvégien

La soutenance de thèse de Sarah Harchaoui aura lieu le samedi 26 novembre 2016 de 9 heures à 13 heures en salle D223 (2ème étage) à la Maison de la Recherche de l’Université Paris-Sorbonne devant un jury composé de :

M. Karl GADELII –  Professeur, Université Paris-Sorbonne (directeur de thèse)
Mme Françoise GADET – Professeure, Université Paris Ouest Nanterre la Défense (rapporteur)
M. Paul KERSWILL – Professeur, Université de York (examinateur)
M. Lars Anders KULBRANDSTAD – Professeur, Université de Hedmark (examinateur)
Mme Bente Ailin SVENDSEN – Professeure, Université d’Oslo (rapporteur)
M. André THIBAULT – Professeur, Université Paris-Sorbonne (examinateur)

Résumé
Cette thèse analyse les pratiques langagières hétérogènes d’une quarantaine d’adolescents originaires des quartiers multiculturels de la capitale norvégienne. Croisant une approche sociolinguistique, épistémologique et psychoculturelle, nous nous interrogeons sur les motivations sociales et individuelles du recours à des variables lexicales et syntaxiques jugées innovantes en norvégien. Notre recherche vise à démontrer que ces éléments linguistiques ne résultent pas d’un manque de compétences linguistiques, mais bien d’une variation stylistique à laquelle les locuteurs-individus ont recours en fonction d’une multitude de paramètres internes et externes à l’énonciation. L’analyse sociohistorique permet de replacer les locuteurs dans leur environnement local et de contextualiser leurs faits de langue. L’analyse linguistique s’appuie quant à elle sur des données écologiques recueillies dans le cadre du projet national UPUS (Utviklingsprosesser i urbane språkmiljø – Processus de développement linguistique en milieu urbain) mené entre 2006 et 2008 à Oslo. In fine la thèse propose d’envisager les pratiques stylistiques hétérogènes comme un champ de ressources non-fixes présent dans le répertoire d’individus aussi bien adolescents qu’adultes, issus des minorités comme de la majorité nationale dont le point commun n’est pas le partage d’une origine ethnique mais bien l’expérience conjointe de l’actuel milieu urbain contemporain.

Mots-clés : Sociolinguistique urbaine ; multiethnolecte ; vernaculaire urbain contemporain ; pratiques stylistiques hétérogènes ; attitudes linguistiques ; contacts de langues Scandinavie ; parler jeune Norvège ; norvégien oral contemporain.