Parution du numéro 34 de la revue Nordiques : La mer Baltique comme zone-frontière

Parution du numéro 34 de la revue Nordiques

” La mer Baltique comme zone-frontière : perspectives environnementales, géopolitiques, culturelles “

Vue de France, la mer Baltique peut apparaître comme une frontière et même un front séparant l’Europe d’un Ailleurs nordique et russe. Mais pour celles et ceux qui veulent y regarder de plus près, la zone baltique est aussi un espace marqué par des échanges constants, construit par des réseaux et déterminé par des forces complémentaires ou contradictoires. À l’observer suffisamment longtemps, la frontière se transforme en un carrefour où des relations se nouent à différents niveaux, et où différentes forces influencent les relations, des représentations croisées à l’économie, du politique au culturel. Le dossier de ce numéro revient sur certains aspects de cette zone baltique, carrefour périphérique de l’Europe

 

Au sommaire du n° 34 (automne 2017) La mer Baltique comme zone frontière :
Perspectives environnementales, géopolitiques, culturelles ?
Dossier coordonné par Louis Clerc.
Philippe Blanc : La Baltique orientale, périphérie stratégique de la sphère britannique de la guerre de Crimée à la première guerre mondiale, entre confrontation et coopération.
Maurice Carrez : « Notre vie semble aller vers un avenir incertain… » : la frontière orientale, une obsession finlandaise (1917-1922)
Teva Meyer : La Suède et la coopération énergétique baltique : discours partisans et représentations concurrentes.
Arnaud Serry : Quelle homogénéité baltique au regard des dynamiques maritimes et portuaires ?
Jean-Christophe Romer : Les États baltes vus de Moscou.
VARIA
Nicolas Badalassi : La France et la neutralité finlandaise au temps de la guerre froide.
Marie-Pierre Richard : L’immigration récente et l’État providence suédois.
Lectures : Nécrologie de Régis Boyer par Jean Renaud

http://revue-nordiques.com/fr/57-n34-la-mer-baltique-comme-zone-frontiere

Comments are closed.

Post Navigation