Parution : “Langue, identité, nation. L’expérience norvégienne de 1830 à nos jours”

Parution

Christian Bord. Langue, identité, nation. L’expérience norvégienne de 1830 à nos jours. L’Harmattan, novembre 2015, 140 p.

Couverture, Christian Bord, Langue, identité, nation

Il est bien moins rare que les Français pourraient le penser de trouver des pays dotés de plus d’une langue officielle, et ce même en Europe de l’Ouest. Mais, en général, il s’agit de langues distinctes les unes des autres : néerlandais, français et allemand en Belgique ; allemand, français, italien et romanche en Suisse, pour ne prendre que des exemples proches de nous.

Qui sait en revanche, les scandinavistes et les (socio)linguistes mis à part, que la Norvège est également un pays bilingue, avec deux variétés distinctes de… norvégien ? Pour comprendre cette situation assez exceptionnelle, il faut savoir que de la fin du XIVe siècle au début du XIXe le pays, tôt passé sous tutelle danoise pour cause d’extinction de la lignée dynastique norvégienne, a été administré en danois. Lorsque la belle endormie s’est réveillée, s’est posée à elle de façon cruciale et brutale la question de son identité, donc celle aussi d’une langue à retrouver. Deux voies différentes, en fait, radicalement opposées, ont alors été empruntées qui ont conduit à la situation actuelle. C’est à suivre cette assez incroyable saga des temps modernes que nous convions le lecteur dans nos pages.

Christophe Bord, maître de conférences (études scandinaves & anglaises) à l’Université de Toulouse-II (Jean-Jaurès), est docteur en études germaniques & scandinaves de l’Université de Paris-Sorbonne (Paris-IV). Ancien élève de l’Insti tut suédois de Stockholm, il a également fait une parti e de ses études en Allemagne, enseigné en Grande-Bretagne et en Autriche, avant de rejoindre son poste à Toulouse. Il est l’auteur d’ouvrages et d’articles dans le domaine de la linguistique nordique et anglaise.

ISBN : 978-2-343-07631-7

Prix 16 € (papier), version numérique disponible.

Fiche du livre sur le site de l’éditeur : L’Harmattan

Comments are closed.

Post Navigation